La juste empreinte

Nous croyons en une écologie positive et mesurée.

Pas très originaux

Des anciens pubards qui veulent s’attaquer au système en profondeur plutôt que de s’en échapper... Ne serait-ce pas encore un doux paradoxe ? Bien sûr que si ! Et nous en sommes fiers. À tel point que nous en avons même formulé une philosophie

La juste empreinte, qui repose sur quatre piliers...

Non à la culpabilisation

Comprendre et tolérer les contradictions plutôt que de les dénoncer est, selon nous, la meilleure méthode pour engager à la fois les organisations et les citoyens.

+

En savoir plus


Une grande partie de la société prend conscience des problèmes environnementaux. Les lanceurs d’alertes réalisent un travail exceptionnel. Scientifiques, professionnels de l’environnement, personnalités, influenceurs et bien sûr jeunesse mondiale, nous avons une chose à vous dire : MERCI x 1 000 000. Malgré ces actions extraordinaires, les mesures citoyennes, entrepreneuriales ou gouvernementales restent irrégulières et insuffisantes. Phénomène de société bien connu, la crise écologique renforce le constat de l'existence d’un gouffre conséquent entre le déclaratif et le comportemental. En effet, de nombreux freins à l'action environnementale subsistent comme le sentiment d'impuissance, le découragement, l'inconfort ou encore la dissonance cognitive pour ne citer qu'eux. Ces pensées sont compréhensibles. Elle sont parfois même légitimes. Personne ne peut blâmer quelqu'un de ressentir cela. Nous en avons également fait l’expérience. Mais aujourd’hui nous pensons qu’il y a quelque chose d’heureux à construire... La juste empreinte est une manière de sortir de cette écologie punitive, culpabilisante et moralisatrice. Une manière en quelque sorte de se projeter positivement. De bâtir le monde de demain avec enthousiasme. L’idée n’est pas de nous nier mais de continuer à exister, à prendre du plaisir, tout en préparant un monde heureux pour nos enfants. Faisons donc le maximum, ensemble, pour limiter notre empreinte, mais ne nous restreignons surtout pas.





Pour une

économie mesurée

D'un point de vue environnemental, nous pensons qu'à court terme, une vision économique radicale n’est pas efficacement applicable. Entre la décroissance et la croissance verte, nous promouvons une économie mesurée.

En savoir plus


Comment sortir de la crise environnementale ? La question que tout le monde se pose et à laquelle nous n’avons pas de réponse parfaite, nous n’en avons sûrement pas la prétention (désolés). Nous avons cependant notre propre vision. Et la voici :

Globalement, face à la crise climatique, deux solutions économiques émergent. La première, une décroissance par l’austérité, bouleversant profondément les modes de vie et des consommations actuelles. Une proposition qui s’avère être écologiquement ultra-efficace si elle est appliquée de manière immédiate et par l’intégralité de la population.

Seulement, les individus, principalement situés dans les pays développés, prêts à sacrifier leur confort sont largement minoritaires. Imposer cette vision nécessiterait donc de transformer nos démocraties en dictatures vertes. Cela a le mérite de mettre un terme au débat avant même d’en aborder n’importe quel autre aspect.

La deuxième solution, la croissance verte, promeut une économie croissante mais faiblement carbonée. Une mesure moins radicale d’un point de vue moral et de l’éthique, mais beaucoup moins écologiquement et socialement parlant.

Le découplage entre l’augmentation du PIB et la consommation d’énergies fossiles apparaît à nos yeux et au vu du marché économique actuel, comme inconciliables. L’économie étant une transformation de ressources en produits, il n’y a donc pas de création de valeur sans énergies utilisées. C’est physiquement impossible.
L’impact zéro est donc impossible, une pleine croissance écologique également. Mais il y a une troisième solution réalisable à court terme… la mesure ! Contre ce que les philosophes appelaient l’hubris, c’est à dire l’excès, la démesure, nous proposons d’adopter un idéal réaliste : celui de La Juste Empreinte. Alors, Vous nous suivez ?





Penser global

agir local

Afin de réduire significativement notre empreinte carbone et renforcer les liens entre les acteurs, nous nous inspirons de la vision de René Dubos :

"Penser global, agir local".

En savoir plus


Une grande partie de la société prend conscience des problèmes environnementaux. Les lanceurs d’alertes réalisent un travail exceptionnel. Scientifiques, professionnels de l’environnement, personnalités, influenceurs et bien sûr jeunesse mondiale, nous avons une chose à vous dire : MERCI x 1 000 000. Malgré ces actions extraordinaires, les mesures citoyennes, entrepreneuriales ou gouvernementales restent irrégulières et insuffisantes. Phénomène de société bien connu, la crise écologique renforce le constat de l'existence d’un gouffre conséquent entre le déclaratif et le comportemental. En effet, de nombreux freins à l'action environnementale subsistent comme le sentiment d'impuissance, le découragement, l'inconfort ou encore la dissonance cognitive pour ne citer qu'eux. Ces pensées sont compréhensibles. Elle sont parfois même légitimes. Personne ne peut blâmer quelqu'un de ressentir cela. Nous en avons également fait l’expérience. Mais aujourd’hui nous pensons qu’il y a quelque chose d’heureux à construire... La juste empreinte est une manière de sortir de cette écologie punitive, culpabilisante et moralisatrice. Une manière en quelque sorte de se projeter positivement. De bâtir le monde de demain avec enthousiasme. L’idée n’est pas de nous nier mais de continuer à exister, à prendre du plaisir, tout en préparant un monde heureux pour nos enfants. Faisons donc le maximum, ensemble, pour limiter notre empreinte, mais ne nous restreignons surtout pas.





Redistribution

des bénéfices

En savoir plus


Agir localement c’est bénéficier de nombreux avantages en tant que citoyens ou entreprises. Profiter d’un meilleur pouvoir d’achat, obtenir des produits et des services de meilleure qualité, recréer du lien social tout en ayant un faible impact carbone. Plus facile à dire qu'à faire ! Racines de Demain ne sème pas d’utopies. Nous désirons offrir un modèle efficace et reproductible à n’importe quel secteur d’activité. Il est donc impératif de fonder un système économiquement fiable ou chaque intervenant soit rémunéré à sa juste valeur. Racines de Demain s’engage donc à tracer, pédagogiquement et sans culpabilisation, le chemin à suivre à travers ses deux activités : - L'agence de communication responsable, qui propose la création et la mise en place de stratégies d’engagement en développement durable aux organisations ainsi que des formations sur le domaine. - La micro-ferme pédagogique dans le Val d'Oise qui produit des fruits et légumes bio, locaux et de saison et organise des temps de jardinage et de sensibilisation à l'agro-écologie. La transition locale étant pour nous un élément fondamental face à la crise climatique, nous reversons l’intégralité des bénéfices générés par les prestations de services (conseil et formation) à notre action locale : La micro-ferme en agroécologie.





Dans l’objectif de créer un modèle économiquement fiable et reproductible, nous reversons l’intégralité de nos bénéfices à un lieu pédagogique, local et utile : 

Notre micro-ferme.

+

Construisons un

projet ensemble