LOGO_racinesdedemain_grungy_ecocom.png

Devenir propre avec des mains terreuses.

Pourquoi un potager participatif ? 

 

Un des constats qui a fait naître Racines de Demain est le fait qu’il existe souvent un énorme fossé entre le déclaratif et le comportement écologique. L’objectif environnemental étant aujourd’hui collectif, le discours est là. Mais face aux difficultés du changement, les actes ne répondent pas forcément. Pour combler ce vide, nous pensons qu’il est important que chacun et chacune

puisse constater un intérêt direct aux éco-gestes et ce par des résultats à courts termes. 

Utiliser le fruit et légume local comme vecteurs de la transition écologique s’est donc avéré être une évidence pour nous. (et aussi parce que c’est notre passion, mais ça faisait beaucoup moins

intello). 

 

Un lieu d’inspiration 

 

Notre microferme maraîchère participative à pour vocation

d’être un lieu d’émancipation et de partage. Il représente un véritable

vecteur social basé sur l’échange entre individus aux multiples

avantages : 

 

  • Un lieu de vie, d’échange, de découverte et de pédagogie multigénérationnel ;

  • Un lieu de découverte et de partage d’un nouveau loisir ;

  • Un lieu de formation au jardinage et à la permaculture ;

  • Un lieu de discussions autour de l’écologie ;

  • Un lieu de flânerie absolue, ou parler pour le plaisir est vivement conseillé. 

 

Un lieu utile à tous

 

Plus notre champ d’action sera large, plus le nombre d’acteurs sensibilisés sera important. Nous faisons tout notre possible afin de proposer des activités ludiques et multigénérationnelles :

 

  • Ventes de produits bio, locaux et de saison sur place

  • Temps de jardinage hebdomadaires

  • Visites explicatives 

  • Ateliers pédagogiques scolaires​

 Un lieu écologique 

 

Au-delà de ces nombreux aspects sociaux, la micro-ferme représente pour l’association, un

pilier majeur de la transition écologique à travers la valorisation locale des ressources et de la biodiversité.

  • Prendre soin du sol : Rendre la terre vivante en développant l’activité des vers de terre

  • et des microorganismes par l’utilisation de ressources locales (Compost, paillage, gazon, fumier). Utiliser des engrais verts qui améliorent la qualité et la structure du sol (trèfle, moutarde, phacélie,vesce, etc.) Ne jamais retourner la terre pour ne pas troubler l’équilibre. 

  • Apporter de la diversité : Offrir une variété des milieux, en laissant des espaces en friche, en proposant des zones d’ombre, de soleil, mais aussi en plantant des grimpantes et des haies champêtres afin de favoriser la venue d’insectes auxiliaires. 

  • Limiter les ressources naturelles : Nous produisons nos propres graines et limitons au maximum notre consommation d’eau et d’énergie. Pour l’intégralité de nos outils et des structures nous favorisons l’occasion et l’éco-construction. 

  • N’utiliser aucuns produits chimiques de la graine à l’assiette : On peut difficilement être plus clairs. :) 

  • Limiter les déchets et le transport  : Nous vendons nos légumes sur place en vrac et nous valorisons les déplacements doux en offrant une promotion aux acheteurs se rendant à la ferme à vélo ou à pied. 

 

Un lieu d’impulsion  

 

Afin qu’il serve de rampe de lancement pour une transition locale en profondeur sur l’ensemble des piliers du développement durable, des conférences, des débats et des discussions sont organisés autour des nombreux thèmes de la transition locale :

Déchets, gaspillage, gestion publique et écologique des ressources naturelles, transports publics, monnaies locales, etc.

 

Un lieu d’impulsion locale mais pas que... Racines de Demain met également en place un modèle réellement reproductible en fonction des domaines d’expertises de chacun et chacune afin de promouvoir ce nouveau modèle économique autant que possible. C’est pourquoi nous diffusons chaque année l’intégralité de nos comptes afin qu’ils servent de base comptable solide à de potentielles nouvelles associations, qui sait… ;)

 

Une ferme pédagogique mais productive

 

Oui, notre micro-ferme se doit d’être productive et ne peut être un lieu de test et de flânerie perpétuelle. Sans quoi, il serait pratiquement impossible de pouvoir rémunérer nos mi-paysan.nes, mi-responsables pédagogique à leur juste valeur (Et oui, ce sont bien eux les héros de notre modèle).

 

Contact

2019 by Racines de Demain ©. Tous droits réservés. 

lucas@racinesdedemain.com / 06.59.48.21.50